Données personnelles

Données personnelles : vous êtes plutôt pas mal, mais il va falloir faire quelques petites adaptations

Vous éditez un site vitrine et ne disposez d’aucune statistique sur votre site. Cette situation est peu répandue, car la grande majorité des sites web dispose d’un espace en ligne fourni par leur hébergeur leur permettant de visualiser les statistiques de visites de leur site. Ce traitement statistique de données personnelles est soumis aux nouvelles règles européennes plus contraignantes. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez refaire compléter à nouveau de notre questionnaire données personnelles pour obtenir un nouveau diagnostic gratuit.

 

1. Vous êtes a priori en règle sur les données personnelles

Comme vous ne traitez pas de données personnelles, vous n’avez pas besoin de rédiger de politique de confidentialité pour informer et obtenir le consentement de vos internautes. Vous n’avez pas non plus besoin de réaliser de déclaration CNIL. Vous êtes en règle, vous n’avez pas de soucis à vous faire concernant la nouvelle réforme européenne sur les données personnelles.

 

2. Vous pouvez réaliser un rapide audit pour en avoir le cœur net

Si vous n’êtes pas tout à fait certain de ne pas recueillir de données personnelles, vous devriez réaliser un rapide audit de données personnelles. Il s’agira cette fois-ci non plus de répondre à questionnaire, mais de vous entretenir rapidement avec un avocat expérimenté, qui vous posera quelques questions en se rendant en ligne simultanément votre site web, afin de déterminer si le fonctionnement de celui-ci implique un traitement de données personnelles soumis à la nouvelle réglementation. Deshoulières Avocats peut réaliser pour vous cet audit.